Les potins du 24 novembre 2017

Publié le par lldg

Le saviez-vous ?

Un mot oublié : le bedon.

Ce mot désignait au Moyen-Age un gros tambour à caisse hémisphérique, appelé également bedondaine. L'objet, de grande taille, était porté à dos d'homme, et celui qui frappait dessus se trouvait derrière le porteur. Par analogie, le mot a pris le sens qu'on lui connait aujourd'hui, en qualifiant un (gros) ventre comme si l'on portait devant soi un tambour.

Le pourquoi du comment : pourquoi les feuilles des arbres changent-elles de couleur en automne ?

C'est la chlorophylle, bien sûr, qui donne aux feuilles leur couleur verte. Son rôle : absorber l'énergie solaire pour la transformer en énergie utilisable par la plante (photosynthèse). Lorsque les jours raccourcissent et que le soleil se fait moins présent, les éléments nutritifs présents dans les feuilles se replient vers les branches, le tronc, les racines, et la chlorophylle n'est plus renouvelée.

Apparaissent alors d'autres pigments, qui étaient cachés jusque-là par la couleur dominante, les flavonoïdes, caroténoïdes ou encore anthocyanes, qui couvrent une gamme de couleurs allant du jaune au rouge. Le prélude à la chute des feuilles, ou abscission.

 

Publié dans Les potins

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article