Les potins du 11 décembre 2017

Publié le par lldg

Le saviez-vous ?

Pourquoi le "moule à manqué" se nomme t-il ainsi ?

Un moule à manqué est un moule à gâteaux de forme ronde, parfaitement banal. A l'instar de la célèbre tarte des soeurs Tatin, l'objet tire  son nom d'une erreur culinaire qui aura finalement fait son succès. L'histoire veut qu'un ouvrier de la maison Félix, célèbre pâtisserie parisienne du XIXe siècle, ne réussisse pas à monter ses blancs en neige pour réaliser un biscuit de Savoie, a remplacé ces derniers par du beurre et une couche de pralin... au grand plaisir de la cliente qui le goûtera. Cette dernière, demandant comment s'appelait ce nouveau gâteau s'entendit alors répondre : "c'est un gâteau manqué" Le moule ayant servi à sa confection hérita du coup de ce nom.

La belladone : un nom poétique

Cousine de la tomate, cette jolie solanacée produit de redoutables baies noires de la taille d'une cerise. Une seule peut provoquer la mort d'un enfant par paralysie des voies respiratoires. Ce pedigree mortifère ne l'a pas empêchée d'être affublée d'un nom des plus  poétiques : bella donna signifie "jolie femme", en italien. Il fait référence à une pratique très répandue durant la Renaissance, qui consistait à s'instiller quelques gouttes de son suc dans les yeux afin de dilater la pupille. A la clé, un regard irrésistible ! Son pouvoir, la belladone le doit à l'atropine, un principe actif qui peut attaquer le système nerveux central. Mais tout est question de dosage et les coquettes d'antan le maniaient avec brio. La médecine moderne l'utilise aussi pour ses propriétés antidouleur et antispasmodique, à dose homéopathique.

Publié dans Les potins

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article